L’origine du nom

D’où vient le nom de Bombon ?

Plusieurs origines du nom du village se présentent; certaines plus plausibles que d’autres.

Les premiers documents qui nomment le lieu sont du XIIe siècle. Le cartulaire de l’abbaye de Tiron située dans le Perche date de 1142 et cite la donation de Doduin de BUNBUN. L’orthographe n’était pas fixée et a évolué: Bomboïum (1145), Bonbon  (1198), Bonbun (1209), parrochia de Bombone (1239) et A. de Bombonio (1280) dans une autre chartre du XIIIe siècle.

Ce n’est qu’à la fin du XIVe siècle que l’orthographe BOMBON prévaut et ne change plus.

Aux XVIe et XVIIe apparaît Bombon-en-Brie, mais aucune autre localité du nom de Bombon n’a été identifiée dans une autre région.

Dans les différentes graphies du XIIe siècle l’hésitation balance donc entre la racine  BON, bun,  redoublée et la racine BOMB avec un suffixe. En l’absence d’autres documents il est impossible de trancher à partir de l’écriture seule.

Plusieurs origines ont été proposées; trois restent plausibles.

  1. Dans le cas d’une origine gallo-romaine, il est suggéré un lieu bruyant inspiré des abeilles et de leurs bourdonnements, et même d’un insecte plus sonore encore: le bourdon (bombus).  Est ce que cela indiquait une activité assourdissante provenant des anciennes carrières de sables et de pierres des Rangeaux ou de l’exploitation de la forêt épaisse (Les Époisses) qui couvrait alors toute cette partie de la Brie ? On note un Nicolas de Bonbon, charpentier dans un acte du 14 février 1293.
  2. Bombus suggère aussi bombé. Bombon se trouve sur une bosse et notamment l’église dont le parvis se trouve à 114m au-dessus du niveau de la mer et s’élève aux Rangeaux jusqu’à 123m alors que tout autour du village les champs dépassent rarement l’altitude de100m et même descendent à 80 mètres sur les bords de l’Ancoeur. C’est ce que propose le spécialiste incontournable Albert Dauzat : “Bombon… surnom venu de bombé avec suffixe one…”
  3. Albert Dauzat lui-même admet que le suffixe écrit “BON” soit dans certains cas rares “une évolution de BONN, source, cours d’eau”.  Dans cette hypothèse une personne dont le nom pré-romain, mais inconnu par ailleurs serait à l’origine de “BOM”. Lequel aurait été transmis aux générations suivantes en nom du lieu, son ancienne propriété. Cela expliquerait la première implantation d’habitations aux temps historiques près de la seule source de la region, la fontaine du Charnois.

Ainsi soit l’exploitation humaine de la forêt ou de carrières, soit  la position géographique légèrement bombée, soit la présence d’une source peuvent être à l’origine du nom du village de Bombon.